Qui régule le marché ?

la regulation des options binairesLe trading d’options binaires explose depuis quelques années et ce marché renferme un certain nombre de sociétés peu fiables au milieu de celles qui font leur travail honorablement et en suivant les règles.
A ce sujet, la réglementation était jusqu’à présent, relativement floue concernant ce type de trades car bien des autorités ne savaient pas comment se positionner. Tantôt assimilé à du pari, tantôt à du trading boursier, la réglementation commence à émerger.

Nous vous proposons une revue des différents organismes et lois qui encadrent ce domaine et sécurise votre expérience. Les brokers que nous vous proposons sur optionsbinaires.pro possèdent tous l’une ou l’autre des certifications que nous allons évoquer.

Les organismes qui veillent au respect de la loi en France et en Europe :

Il existe trois principaux acteurs du contrôle des marchés financiers pour la France et l’Europe :

  • le logo AMFL’AMF (Autorité des Marchés Financiers) : organisme français né de la fusion en 2003 de la Commission des opérations de bourse (COB), du Conseil de discipline de la gestion financière (CDGF) et du Conseil des marchés financiers (CMF).
    Son rôle est de réglementer, autoriser, surveiller et sanctionner les prestataires financiers, les marchés et leurs infrastructures. Elle a autorité sur les produits d’épargne collective et sur les opérations et informations qui concernent la finance. Tout cela à pour but de protéger les investisseurs.
    C’est elle qui a établie que le trading d’options binaires répondait à la réglementation des marchés financiers.
  • le logo ACPL’ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel) : est un organisme également français qui supervise le secteur de la banque et de l’assurance et fait partie des organismes de surveillance rattachés à la Banque de France.
    Ses trois principales missions sont de contribuer à la stabilité du secteur financier, protéger la clientèle et appuyer l’influence de la France sur la scène internationale et européenne.
    Elle délivre les agréments aux entreprises du secteur bancaire, veille à la garantie des fonds des clients et surveille la stricte application de la réglementation dans le milieu bancaire.
  • le logo MiFIDLa directive MiFID : cette directive européenne a pour but de réguler les marchés financiers. Elle n’est pas un organisme en soi et son application dépend des services de la Commission Européenne.
    Élaborée en 2007 elle vise à harmoniser le marché et protéger les consommateurs dans leur utilisation de produits financiers. Un broker agréé MiFID est donc un prestataire qui respecte les règles édictées par cette circulaire.

Les organismes qui veillent au respect de la loi à l’international :

Certains brokers disposent d’agrément qui ne sont pas ceux de la France. Cela vient du fait que d’autres pays disposent de leurs propres organismes de certification qui valident les opérateurs d’options binaires qui y sont implantés.
Voici les plus courants d’entre-eux :

  • le logo de la CySecLa CySEC : c’est l’organisme de surveillance financier chypriote. En effet, Chypre s’est doté d’une instance qui jouis d’une excellente réputation en Europe et à l’international. Son rôle est de contrôler que les opérations effectuées par les sociétés d’investissement soient conforme à la réglementation, notamment Européenne. Elle supervise également les transactions qui s’opèrent sur les différents marchés financiers.
  • le logo de la FSALa FSA (Financial Services Authority): c’est l’organisme chargé, par le gouvernement Britannique, de la surveillance des entreprises d’investissement financier. Elle impose la séparation des fonds des clients de ceux de l’entreprise, oblige à ce que la banque du prestataire soit elle-même agréée FSA. En d’autre terme elle régule le marché financier.
  • le logo AsicL’ASIC (Australian Securities & Investment Solutions) : comme son nom l’indique, cet organisme est l’équivalent de la FSA en Australie.
    En revanche, il n’impose pas la garantie des fonds du client comme le font certaines autorités comme la Banque de France Via l’ACP. Ceci étant dit l’exigence de ces services reste très élevée.
  • le logo BaFinEnfin, certains brokers ont un agrément de la BaFin qui est l’autorité de surveillance allemande.
    Son rôle est similaire aux précédents organismes.

Vous connaissez maintenant les principaux acteurs chargés de la régulation du marché des options binaires. La réglementation évolue rapidement car les différents états prennent peu à peu conscience du volume colossal que représente les transactions dans ce domaine. Ainsi, on se dirige vers toujours plus de garanties pour les utilisateurs et par les temps de crise que nous traversons, cela à vraiment du bon.

Les commentaires sont fermés.